Riche année 2017 !

halebopp031197Nourrissez-vous, enrichissez-vous, émerveillez-vous, partagez, bougez ! Pour en savoir plus, c’est ici.

Publicités
Publié dans Presse-citron | Laisser un commentaire

Remplissez les tiroirs !

mundaneum

L’universalité du savoir : Le Mundaneum de Paul Otlet et Henri Lafontaine

Tout le monde (ou presque) sait ouvrir un tiroir puis se pose la question de ce qu’il va y mettre. Un peu pareil avec Internet finalement. Tout le monde (ou presque) accède au web mais qu’en extrait-il pour remplir ses tiroirs ?

“Le documentaliste fait partie des travailleurs du savoir, dans une société qui a besoin de balises et de repères par rapport à l’information. La technique est certes importante, mais il faut la dépasser pour mieux maîtriser et comprendre la place de la documentation au sein de la société”. Cet extrait d’un document sur les sciences de la documentation est plus que jamais d’actualité, non ?

Quels savoirs transmettons-nous aujourd’hui ? Un beau défi de donner à la fois des savoir-être, des savoir-faire mais aussi des savoirs-outils qui puissent remplir nos tiroirs de connaissances et de repères.

Enregistrer

Publié dans Presse-citron | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Arc-en-ciel à Montreuil

big2016-slpj-montreuil-portrait

J’ai déambulé hier dans les allées du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil, à l’occasion de la journée professionnelle. C’est toujours un plaisir.

Mes stands préférés ? Ceux du Grand Marché et des petits éditeurs. On y trouve des pépites. Pas les pépites officielles, les autres, celles que l’on découvre seul et que l’on s’approprie.

La production est riche, belle et foisonnante. En revanche, elle contraste parfois avec la façon très sérieuse d’envisager certains thèmes. En particulier ceux d’un certain nombre de documentaires et d’ouvrages de réflexion destinés aux ados. Les réseaux sociaux, la liberté, la politique, la sexualité comptent parmi les sujets évoqués. Le ton est de plus en plus direct ; les questions sont abordées sans détour. Super. En revanche, on ne rigole pas. L’aspect de quelques-uns de ces ouvrages est austère – les couvertures sont sombres par exemple, tendant vers celles du polar –, l’angle d’attaque l’est tout autant. Donnant l’impression que jusqu’à 10-12 ans, on peut traiter avec une multitude de couleurs et d’espoir les grandes interrogations de la vie. Mais ensuite, adieu les paillettes. Une place pour le fou rire libérateur ? Gotlib revient !

Dernière observation. Les éditeurs numériques, les pure-players qui étaient encore bien présents il y a deux ans, ont presque tous rendu le le tablier. Les usages, eux, s’installent. Le concours Booktube Power en témoigne. D’autres évolutions sont à venir, sans aucun doute. Vivement l’année prochaine !

Publié dans Tout-terrain | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Hors piste

komplKompl, l’application de navigation qui incite les touristes à se perdre, découvert hier, fait écho à In or out. L’article présente une application gratuite, Kompl, qui invite les touristes à faire de la visite buissonnière. À sortir des circuits habituels pour rejoindre les lieux qu’ils souhaitent atteindre. 23 villes sont proposées ainsi à la découverte.

L’innovation n’est plus au service de la productivité, de l’efficacité mais organise la flânerie, l’atypisme. N’est-ce pas un peu contre nature ?

Que dire ?

Génial ! Je vais faire de nouvelles découvertes, celles qui ne figurent pas dans les guides et qui me procureront une expérience unique. Tiens, tiens, n’est-ce pas la tendance des guides Out of the Box ?

Ou bien : malheur ! Mon smartphone provoque ma perte alors que j’y serais très bien parvenu sans lui.

Drôles de questions posées par ces nouveaux usages. De quoi brouiller les pistes et mettre les voyageurs sens dessus dessous.

 

 

Publié dans Tour de guet | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Les voyages forment la jeunesse…

voyageComment se passent chez vous les longs trajets en train ou en voiture, effectués le plus souvent lors de migrations estivales ? Une fois que vous avez chargé les bagages et les enfants.

Vous roulez de nuit. Vous ne tolérez donc qu’une seule occupation pour vos enfants : dormir. Vous prenez la route de jour. Vous avez un stock de DVD, d’ordinateurs et de tablettes jouant le rôle d’animateurs de voyage et faisant perdre toute perception de durée à vos enfants ? Vous veillez à l’alternance musique, lecture, film, jeu et moments sans RIEN (si, si c’est possible) ? Vos enfants sont tous équipés d’un smartphone ; à défaut vous leur prêtez le vôtre ? Une fois n’est pas coutume, vous les laissez “geeker” à loisir. Au risque que les notions de temps et d’espace volent en éclat.

panneau_autouroute_a7_les_cevennesL’alliance autouroute-écran est redoutable. La déconnexion avec l’espace où nous nous trouvons et le temps qui passe peut être extrême. Nous prenons conscience des territoires traversés à travers les produits régionaux vendus dans les boutiques des aires d’autoroute et les panneaux de signalisation d’intérêt culturel et touristique (les fameux panneaux marrons). Ils sont utiles pour se repérer ces panneaux. Et rebrancher quelques fils géographiques et patrimoniaux. Encore faut-il que les ados lèvent le nez de leur écran. Un sacré défi !

On peut s’évertuer à les forcer à regarder le paysage autoroutier, souvent vainement. Alors si les outils que sont le smartphone et la tablettes servaient, pendant ces moment, à replacer les jeunes dans l’environnement qu’ils traversent ? Un chouette sujet de recherche et de création ! Si les voyages formaient la jeunesse ?

Publié dans Presse-citron | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

In or out ?

izitravelminiConnaisez-vous izi.TRAVEL ? Une plateforme qui met en relation directe les structures culturelles et touristiques avec leurs visiteurs. L’application, gratuite, rend en effet accessible des contenus multimedia accompagnant la découverte d’un monument, d’un musée, d’une ville, de tout élément de patrimoine pour lequel un parcours de visite aura été élaboré. L’audioguide est dans votre smartphone !

L’initiative est intéressante. Elle permet aux acteurs du tourisme – qui élaborent eux-mêmes leurs pages – de proposer leurs parcours de visite, d’innover avec un outil accessible. Elle permet aux usagers de préparer un voyage, une visite à la carte avec des contenus attractifs et prêts à l’emploi une fois arrivés à destination. izi.TRAVEL offre ainsi aux professionnels, comme aux particuliers, de créer leurs propres guides.

La plateforme a vocation à devenir une véritable encyclopédie du tourisme. Un espace incontournable pour les structures et institutions du patrimoine (pour leur visibilité et leur attractivité notamment) comme pour les usagers qui n’auront plus besoin de compiler trois guides touristiques pour organiser leurs visites.

Le glas pour les éditeurs de guides touristiques ? Pas si sûr.

new-york-ootbLà où izi.TRAVEL parcourt les sentiers incontournables, les guides Out of the Box (les Arènes) décalent le voyage et explorent les autres champs des possibles. izi.TRAVEL permet de se passer presque définitivement d’un guide touristique : des informations de nature encyclopédiques, accessibles gratuitement et immédiatement, sont dans la boîte. Alors que sans ignorer et même en s’appuyant sur les réseaux sociaux, sur les usages des globe-trotters, sur les pratiques collaboratives, la collection Out of the Box tente de réinventer le guide touristique et de le rendre à nouveau indispensable. Elle emmène les voyageurs dans les espaces ignorés, méconnus, éloignés des sentiers battus et des voies touristiques habituelles. Fortiche !

Deux approches différentes, qui peuvent être néanmoins complémentaires. Aucune ne se passe des usages numériques. Qui est in, qui est out ?

Publié dans Presse-citron, Tour de guet | Tagué , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Développer la filière culturelle et créative en Bourgogne Franche-Comté

rencontres-de-lentrepranrait-culturel-et-creatif

Les 2e Rencontres de l’entreprenariat culturel et créatif se déroulent les mercredi 23 et jeudi 24 novembre à Dijon.

La Coursive Boutaric – pôle d’entreprises culturelles et créatives réunissant une vingtaine de structures de l’agglomération dijonnaise – et la Burgundy School of Business – l’une des grandes écoles françaises de management – invitent professionnels, politiques, chercheurs, et étudiants à se rencontrer et à réfléchir ensemble. À débattre et agir pour le développement de la filière culturelle et créative sur le territoire. Un secteur économique à part entière.

Le 4-4-2, un incubateur éphémère a été mis en place pour permettre aux entrepreneurs de tester un concept, un modèle et d’en jeter les fondements durant les 2 jours des Rencontres. Puis de présenter leur projet devant un jury de professionnels. Le lauréat bénéficiera d’un suivi et d’un accompagnement dans le développement de son idée pendant toute l’année 2017.

Les inscriptions aux Rencontres sont par ici.

Le programme général est par là : 2016-programme-rencontres-def. Ou plus en détail : mercredi 23 novembre et jeudi 24 novembre.

Enfin, pour réagir en direct au cours des Rencontres : #EntreprendreCulture

pages-de-2016-programme-rencontres-def

Enregistrer

Enregistrer

Publié dans Liste de courses | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Connectés = informés ?

dessin-smartphone-1La presse quotidienne adulte propose, depuis plusieurs années maintenant, des contenus adaptés aux supports et aux usages usages numériques. Et non une simple mise en ligne du format papier.

La presse jeunesse ne s’est pas déployée de la même manière. Les contenus réalisés pour le papier sont exceptionnellement traités et édités pour les smartphones et tablettes. L’offre numérique jeunesse demeure souvent un complément en ligne du journal reçu à domicile par l’abonné.

Pourtant, l’étude Junior Connect, réalisée par Ipsos au début de l’année 2016, confirme que l’équipement des 7-19 ans en tablettes et smartphones croît rapidement. Près de 80 % des 13-19 ans disposent aujourd’hui d’un smartphone (68 % en 2015, 53 % en 2014). Les moins de 20 ans sont très connectés aux réseaux sociaux et reçoivent vraisemblablement des contenus informatifs via ces canaux de diffusion. Enfin, les durées de connexion sont de plus en plus longues : de 3h40 par semaine pour les 1-6 ans (!) à 13h30 pour les 13-19 ans.

logo-bayam408991_263470767054355_232208063513959_608467_1174090749_n

radio pommedapi.png

 

 

 

Bayard a mis en place des ressources complémentaires à son offre de magazines :

  • Bayam, un espace web de contenus ludiques interactifs en accès illimité (payant), disponible sur tablettes ;
  • J’aime Lire Store, une bibliothèque numérique regroupant livres et BD (jusqu’à 12 ans) de l’éditeur, disponible sur tablettes et smartphones ;
  • Radio Pomme d’Api, une web radio de musique, histoires, chansons pour les petits, disponible également sur tablettes et smartphones.

La multiplicité des contenus déjà existants, l’exploitation des ressources créées au fil des années permet à Bayard d’offrir un catalogue complémentaire et un environnement numérique très riches. Formidables instruments de promotion.

applications_abricotL’offre numérique de Fleurus est avant tout une reprise des contenus des magazines déjà existants : applications Abricot, enrichissements numériques de Quelle Histoire Mag, histoires, jeux et autres contenus éducatifs élaborés en partenariat avec des éditeurs d’applications (Pilipop, Quelle Histoire). Le kiosque numérique Fleurus apparaît aussi comme un outil de promotion tant pour les publications de la maison que pour les éditeurs numériques partenaires.

bandeau_le_petit_jtPlayBac édite des quotidiens et hebdos jeunesse, dont Mon Quotidien. Le titre dispose d’un site web sur lequel les abonnés peuvent se connecter et accéder à leur journal en ligne. D’autres outils sont disponibles : archives, fiches documentaires par exemple. L’actu  pour les 10-15 ans est encore proposée sous la forme d’un journal télévisé, Le Petit JT, en partenariat avec LCI. Les canaux d’accès aux contenus ont été diversifiés et des compléments ont été rendus accessibles pour les abonnés. Mais aucune nouvelle offre n’a été créée et adaptée aux outils numériques utilisés par les jeunes. Seule la version papier au format pdf de Mon Quotidien est accessible à partir d’un smartphone ; elle reste peu adaptée à une lecture sur petit écran.

1jour1actuMilan a développé un autre modèle avec son magazine d’actualité 1jour 1actu (pour les 8-12 ans). Le journal papier est proposé par abonnement, classiquement. L’emag est  disponible sur tablette, moyennant abonnement également. Enfin, les actus du jour en accès libre sont lisibles à partir un smartphone. Des infos animées sont notamment proposées en partenariat avec francetveducation. Des questions-réponses avec Franceinfo junior. On se rapproche du traitement transmedia de l’information, à la manière de celui pratiqué quotidiens nationaux. La forme du contenu pour les smartphones et tablettes est, cette fois, adapté à l’outil.

newsomaticIl est enfin intéressant de regarder du côté de Press4kids et de son quotidien outre-atlantique News-O-Matic, disponible sur tablettes et smartphones. L’application est gratuite – l’édition scolaire payante. Une sélection d’informations est publiée chaque jour. Des compléments vidéos, photographiques, sonores et autres sont disponibles pour chaque article. Pas d’équivalent francophone pour le moment mais News-O-Matic est sans doute aujourd’hui la forme la plus aboutie – la moins éparpillée surtout – d’actu jeunesse pour les supports que sont les tablettes et smartphones, même si l’adéquation contenu/âge ciblé n’est pas évidente. Mais le public américain ressemble-t-il aux lecteurs français ? Et News-O-Matic est gratuit, là où la plupart des contenus informatifs jeunesse sont payants (par abonnement).

Ce tour d’horizon n’est bien évidemment pas exhaustif mais peut donner un modeste aperçu des modèles actuels, ne se substituant pas à la lecture des magazines. Il va être intéressant de suivre la manière dont va évoluer la presse jeunesse. De quelle manière va-t-elle poursuivre son développement sur les supports numériques ? Quelles innovations d’usage vont émerger ? Les moins de 20 ans ne manquent pas d’accès à l’actualité par des canaux multiples. Ils sont abreuvés à volonté de données et d’informations identiques, plus ou moins répétitives et sans valeur ajoutée. Où sont les contenus pertinents et adaptés ?

givemefivebyphosphoreEn attendant, une petite nouvelle est née. Bayard vient de lancer Give Me Five (magazine Phosphore), une application d’actualité gratuite à destination des 15-20 ans. À vos écrans !

Un frémissement du côté de la presse ? Une nouveauté et beaucoup d’autres à suivre ? À surveiller…

 

 

Publié dans Tour de guet | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Casse-tête

img_2529

Y a-t-il une contradiction entre la mise en place du socle commun de connaissances de compétence et de culture et le vaste plan d’équipement numérique des établissements scolaires ?

Cette question a surgi à la suite de la lecture de l’interview de Philippe Bihouix – auteur (avec Karine Mauvilly) du livre Le désastre de l’école numérique – parue dans Libération le 2 septembre dernier.

Est-ce que les usages numériques à l’école favorisent l’acquisition des savoirs fondamentaux identifiés aujourd’hui par l’Éducation nationale : lire, écrire, penser ?

Est-ce que les pratiques numériques actuelles rendent les élèves actifs ? Lire, écrire puis penser signifie, au bout du parcours, produire un contenu à la suite d’un apprentissage et à partir de savoirs acquis. Comment l’école prépare-t-elle à cela ?

En résumé : comment faire pour que l’école demeure un lieu de l’apprendre ? Les usages numériques des jeunes dans la sphère privée semblent identifiés : jeux, musique, vidéo, partages, etc. Mais quels usages dans la sphère scolaire vont permettre d’assurer la mission d’enseignement ?

Les outils (numériques) d’accès aux savoirs entrent massivement dans l’école. Cette dernière est-elle en mesure de délivrer les connaissances nécessaires pour rejoindre ces savoirs ? Quelle valeur ajoutée va-t-elle créer ?

Les outils numériques bouleversent les pratiques dans tous les secteurs professionnels. Il difficile de concevoir que l’enseignement arrivera à passer son tour.

Y-a-t-il des visionnaires dans la salle ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publié dans Presse-citron | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire